FAO : 179 millions d’USD en faveur de la déforestation, la désertification, le changement climatique et les systèmes alimentaires

FAO : 179 millions d’USD en faveur de la déforestation, la désertification, le changement climatique et les systèmes alimentaires.

Le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) vient d’accorder  179 millions d’USD pour appuyer les actions de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur la question du lien critique entre l’agriculture et l’environnement. Il s’agit de projets qui concernent tout spécialement la conservation de la biodiversité, la gestion des ressources hydriques transnationales, la gestion durable des terres, la remédiation de pesticides extrêmement dangereux et l’adaptation aux changements climatiques.

Selon FAO, ce financement sera destiné à 91 pays, dont 30 pays les moins avancés et 32 petits États insulaires en développement (PIED). « Il sera mobilisé pour deux programmes spécifiques phares (appelés «Impact Programs») – l’un pour les paysages durables des terres arides (DSL) et l’autre pour les systèmes alimentaires, l’utilisation des terres et la remise en état (…) Quelque 104 millions d’USD de ce financement sera destiné au programme spécifique DSL, coordonné par la FAO, dans 11 pays d’Afrique et d’Asie, en partenariat avec la Banque mondiale, l’Union internationale pour la conservation de la nature, et le Fonds mondial pour la nature. »

L’objectif serait de soutenir les efforts destinés à éviter, réduire et inverser la tendance à la déforestation, à la dégradation et à la désertification dans plusieurs pays pays ( Angola, Botswana, Burkina Faso, Kenya, Malawi, , Mozambique, République-Unie de Tanzanie et Zimbabwe.)

Avec le soutien de la Banque mondiale, la FAO sera également impliquée dans un deuxième programme spécifique du FEM, à savoir le programme pour les systèmes alimentaires, l’utilisation des terres et la remise en état qui porte sur l’interaction complexe entre le maintien de systèmes de production résilients dans les zones arides, la promotion d’une remise en état, et l’amélioration des moyens d’existence, à travers une approche paysagère globale.

LEAVE REPLY